Hawaii, ou le paradis sur Terre

En débarquant de l’avion, j’ai tout de suite senti l’air chaud m’envelopper . C’était comme un gros câlin exotique qui me souhaitait la bienvenue au paradis sur terre, avec les palmiers et tout. Quand on est arrivés à l’hôtel, j’ai troqué mes chaussures pour mes gougounes puis j’ai filé rapido presto en direction de la plage de Waikiki. Je marchais dans les rues d’Honolulu, ébahie devant cette ville commercialisée, mais pourtant si exotique. La première rue que j’ai croisée s’appelait « Olohana », de quoi te faire réaliser que t’es vraiment au beau milieu du Pacifique. Je m’en souviens, parce que j’ai même pris l’écriteau en photo tellement j’étais excitée d’être enfin à Hawaii. Comme si le fait de prendre une photo rendrait ce moment plus réel. Pourtant, j’avais encore l’impression d’être en train de rêver, surtout ben affectée par le décalage horaire. J’étais excitée pareil comme une enfant à la veille de Noël. Ça, c’est mon petit moment préféré dans un voyage. Celui où tu mets les pieds dans le sable qui te chatouille les orteils, puis tu découvres enfin à quoi ressemble la plage. À chaque fois, c’est vraiment là que je réalise pleinement que je suis en voyage. En fait, je le réalise peut-être pas tant que ça, parce que j’ai l’impression d’être au coeur d’un rêve merveilleux duquel je ne voudrais jamais me réveiller. Je vais me tremper les pieds, je ferme mes yeux et j’écoute le bruit des vagues en profitant du calme absolu que me procure l’océan. Dans une autre vie, je devais vraiment être une sirène ou quelque chose du genre.

Parlons bouffe 

 Les restaurants Jugo Juice et les bols de smoothie à l’açai sont à l’honneur (je vous l’avait dit, le p-a-r-a-d-i-s) ! Amateurs de sushis, vous serez comblés puisque les nombreux immigrants japonais n’ont pas manqué d’y développer leur spécialité culinaire. Durant mon voyage, j’ai goûté à une spécialité locale qui m’a beaucoup surprise, puisque normalement, je ne raffole pas du poisson. Il s’agit du Ahi Poke, qui est en fait du thon cru. La chair est si tendre qu’on dirait qu’elle fond dans la bouche. C’est exquis !

Ma découverte resto sur l’île est le Moose McGillycuddy’s. Pour manger un délicieux hamburger frites, c’est par ici ! J’y suis allée au moins 3-4 fois en l’espace d’une semaine et je n’ai jamais été déçue. L’ambiance est décontractée et toute à l’image d’Hawaii. J’ai adoré ce resto ! Sinon, sur le North Shore, il faut essayer le Ted’s Bakery qui font carrément les meilleures tartes au monde.

IMG_0079
J’étais trop absorbée par ma tarte au chocolat et à la crème fouettée pour sourire à la caméra!

En route vers le North Shore, il y a aussi la plantation d’ananas Dole. L’endroit n’est plus vraiment une plantation d’ananas dédiée, c’est plutôt un stop touristique sous le thème des ananas. Ils font notamment une crème glacée molle à l’ananas qui vaut le détour à elle seule. Ils ont aussi plusieurs produits à l’ananas et on peut visiter une toute petite plantation avec des bébés ananas.

IMG_0075
Moi et mon outfit assorti au coq à la plantation d’ananas, en train de me régaler avec la crème glacée à l’ananas.

 Qui dit Hawaii dit Surf !

Hawaii, c’est des gens qui marchent pieds nus dans le centre-ville de Waikiki avec leur planche de surf sous le bras, devant des boutiques comme Prada et Louis Vuitton, mais aussi de nombreuses boutiques de surf. C’est LE sport qu’il faut essayer à Hawaii. La location d’une planche de surf coûte en moyenne 15$US pour 2h. Vous trouverez plusieurs petits kiosques de location tout le long de la plage de Waikiki. Je vous suggère vraiment de prendre une leçon la première fois. En tant que tête de cochon assumée, j’avais ignoré les recommandations des locaux qui m’avaient grandement suggéré de prendre une leçon. Je me disais que je devais avoir ça dans le sang et que se ferait tout seul. Non seulement je n’avais pas pris de leçon, mais je n’avais pas choisi un board adapté pour une débutante. Je vous suggère de commencer avec un soft surfboard. Plus la planche est longue, plus c’est sera facile!

La journée avant de quitter l’île, je suis allée faire du surf à Waikiki. Je prenais des vagues et je ne voulais plus m’arrêter, sachant que c’était ma dernière fois (pour ce voyage!). Je me suis décidée à rentrer alors que j’avais dépassé du double le temps de location qui m’était alloué. À mi-chemin entre le spot de surf que j’avais trouvé et la plage, je me suis arrêtée pour m’asseoir sur ma planche. J’ai regardé autour de moi, exactement comme si je prenais un screenshot dans ma tête. L’eau était très claire, la plus belle que j’ai vue. Il y avait des petits poissons de toutes les couleurs autour de ma planche. J’ai longuement fixé l’horizon, déjà nostalgique à l’idée de quitter cet endroit. Je me jetais de l’eau au visage, comme pour me prouver que je ne rêvais pas (je devais avoir l’air un peu weird , mais bon). Tsé, ça peut avoir l’air banal de la façon que je vous le raconte, mais c’est un des plus beaux moments de ma vie que je n’oublierai jamais.

Autres activités sur l’île

Une chose est certaine, il ne manque pas de chose à faire à Hawaii. Les sportifs seront comblés, mais il y en a pour tous les goûts. Du centre de culture polynésien pour voir les traditionnelles danseuses de Hula au soleil couchant, en passant par les volcans actifs de Big Island, ce ne sont pas les attractions qui manquent. La faune et la flore sont sublimes et permettent de nombreuses activités de plein air, comme par exemple le hiking. J’ai fait les hikes de Diamond Head et Koko Head. J’ai adoré ces deux expériences. Le hike de Koko Head est plus exigent physiquement, mais la vue au sommet en vaut la peine. J’ai aussi passé une journée en catamaran, un moment mémorable que je n’oublierai pas de si tôt. Se baigner au milieu de l’océan, entourée de l’immensité de l’eau d’un deep blue saisissant, ça ne s’oublie pas si tôt. Nous avons pu nous baigner au large, avec une foule de poissons colorés, des tortues et même les dauphins étaient au rendez-vous. Un autre endroit que j’ai adoré pour faire de plongée tuba est le site d’Hanauma Bay. J’ai également fait une courte randonnée dans la jungle de Manoa Falls où j’ai pu voir une forêt de bambou ainsi qu’une mignonne petite chute d’eau au beau milieu d’une végétation luxuriante.

Je pourrais m’éterniser à tenter de vous décrire ce que j’ai vécu lorsque j’ai admiré le coucher de soleil à Turtle Bay, lorsque j’étais au sommet du cratère Koko head, ou encore l’ambiance apaisante qui règne au North Shore, mais jamais les mots ni même les photos ne pourront vous transmettre ce que je ressentais lors de ces moments précieux. Je vais plutôt me contenter de décrire Hawaii comme un réel bout de pays enchanté, digne du pays imaginaire de Peter Pan. Les paysages sont tout simplement irréels, dignes du plus merveilleux des contes de fées.

Beaucoup s’imaginent qu’Hawaii est une destination inaccessible, réservée aux retraités ou aux gens riches. Détrompez-vous! Il existe plusieurs moyens de rendre un voyage sur l’archipel hawaïen abordable. Par exemple, en faisant du camping et en cuisinant vous-mêmes vos repas. Il y a aussi des hôtels moins luxueux qui ne coûtent pas une fortune. Bref, si vous ne cherchez pas un genre de forfait voyage tout-inclus, il y a moyen de réaliser votre rêve de visiter ces îles paradisiaques avant votre retraite.

F84C9547-7E09-4018-9BFA-7F6B1C2F22B8
Au sommet de Koko Head

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s